Éditorial

Un chef-d'œuvre de la science-fiction, deux comédies policières enfin redécouvertes et le retour de l'épopée, c'est notre programme pour le mois de mars.

couverture
couverture
couverture
couverture

Nous avions déjà engagé le grand retour de Dominique Douay sur la scène science-fictive avec, dans la collection de poche Hélios, une réédition de L'Impasse-temps en version légèrement réécrite, et un inédit, Car les temps changent. Voici venir ce qui est considéré comme le roman majeur de l'auteur, La Vie comme une course de chars à voile, grand texte ballardien proposé ici dans une version entièrement revue par Douay.

La collection de poche Hélios s'offre désormais un beau volet "Noir", pour nos plongées dans les univers du polar. Nous débutons cela avec la redécouverte d'un cycle qui eut d'antan tellement de succès qu'il inspira même une série télé : Le Loup solitaire de Louis Joseph Vance. Dans une traduction dépoussiérée par Jean-Daniel Brèque, on redécouvre donc de l'excellente aventure policière, dans les pas d'un émule d'Arsène Lupin sévissant à la Belle Époque. C'est drôle, enlevé, intelligent et pas ringard du tout, c'est même d'une surprenante modernité. De la pure lecture-plaisir.

Et il sera dit que c'est le mois des gentlemen-cambrioleurs ! En grand format, dans notre Rayon vert, voici qu'arrive la traduction inédite d'un polar sauvé du Titanic, Le Trésor du Faucon de Jacques Futrelle. Une excellente comédie policière où se croise avec entrain une belle galerie de personnages, c'est plein d'humour, de quiproquos, de bijoux volés, de yachts luxueux, de milliardaires rivaux et de voleurs pas forcément repentis. Là encore, de la lecture-plaisir sans vergogne.

Enfin, sur le front des livres numériques, nous engageons la réédition d'une grande série entre roman historique et fantastique, "Le Roman de la Croix" de David Camus. Vente considérable en grand format comme en poche, cette trilogie n'avait étrangement toujours pas fait l'objet d'une sortie numérique — nous allons nous en charger à raison d'un volume par mois. À commencer par Le Cœur de la Croix, un roman véritablement inspiré, tout à la fois histoire d’une rédemption, aventure fantastique et plongée au cœur d’un XIIe siècle de légende, où David Camus retrouve le souffle des grandes épopées.