Éditorial

Quatre nouveautés : deux fantasy grand format et deux poches, c'est le programme qui nous plaît en ce mois de mai.

couverture
couverture
couverture
couverture

Mon premier est très attendu : après le succès de Manesh, la suite de la série des "Sentiers des Astres" de Stefan Platteau, Shakti ! Suite directe de Manesh, Shakti s'attache à la fois au destin des membres de la gabarre, qui poursuivent leur progression, et au récit d'une vie : dans le premier tome, il s'agissait de l'existence du demi-dieu Manesh ; cette fois, l'auteur commence à nous raconter la vie de la courtisane Shakti. Rarement une plume de fantasy aura été aussi lyrique, profonde et forte. (Titre dispo en numérique)

Mon deuxième est une surprise : un roman américain traduit, voilà qui n'arrive pas souvent chez les Moutons électriques, portés sur la création francophone. Mais cette exception vient d'un coup de cœur : L'Épée de l'hiver de Marta Randall (trad. Nathalie Serval) est un roman culte, un  "classique mineur" de la fantasy américaine. Dans un contexte où la "fantasy dynastique" à la Game of Thrones connaît un immense succès, ce formidable huis clos dans une forteresse encerclée par l'hiver devrait se faire remarquer par sa beauté. (Titre dispo en numérique)

Mon troisième est un autre roman culte : Les Magiciens de James E. Gunn (en Hélios). Un génial roman précurseur de la "fantasy urbaine", où les forces de la magie s'introduisent au sein d'une forme de la littérature noire typiquement californienne, qui de Ross Macdonald à Sue Grafton en passant par la série télé Mannix a imposé son mélange de gouaille, d'enquêtes avec détective privé et d'atmosphère urbaine. (Nouvelle traduction)

Mon quatrième est un autre chef-d'œuvre de James E. Gunn : Le Pont sur les étoiles, cosigné avec le vétéran Jack Williamson. Ce roman datant de 1957 est tout simplement le parfait archétype du space opera. Formidablement évocateur, stylistiquement assuré, captivant bien sûr, Le Pont sur les étoiles s’impose comme un concentré du meilleur du genre. Une fable du futur, âpre et lumineuse. (Traduction révisée)