Ayerdhal

Ayerdhal

Ayerdhal a mené la science-fiction française hasta la victoria siempre depuis le jour où il publia son premier roman jusqu’à la fin de son voyage parmi nous, en 2015.
De La Bohème et l’Ivraie (Fleuve Noir), en 1990, à Bastards (Au Diable Vauvert), en 2014, son caractère généreux n’eut de cesse d’écrire des récits hauts en couleur afin d’attirer l’attention sur les injustices humaines et les dérives écologiques — des romans et nouvelles primés de nombreuses fois pour leurs qualités littéraires. Une carrière altruiste en fiction qu’il accompagna, dans la réalité, d’un égal engagement pour défendre la condition de l’auteur en France (fondateur du collectif Le droit du serf, opposé à la procédure ReLire et son utilisation de la loi sur les livres indisponibles).