Les Romans de Philip K. Dick

Kim Stanley Robinson

Traduit par Laurent Queyssi

Couverture par Sébastien Hayez

Philip K. Dick (1928-1982) a écrit presque quarante romans de science-fiction, dont certains comptent parmi les meilleurs de ce genre [...]. Cela pourrait suffire à faire de lui un des auteurs essentiels de notre époque et le rendre digne de notre étude. Mais il retient aussi notre attention d’une autre manière. La science-fiction devient de plus en plus importante pour notre culture. Ceci n’est pas seulement du aux évolutions de la culture elle-même, mais aussi à des transformations inhérentes au genre. Les romans de Dick, échecs ou succès, ont toujours été à la pointe de ces changements, défiants des conventions que l’on croyait centrales à la définition de la science-fiction. Grâce à leur excellence occasionnelle, mais aussi à leur importance persistante dans l’histoire de la science-fiction, ces romans méritent donc d’être l’objet de notre étude.

Géant et classique incontournable de la littérature américaine en général et de la science-fiction en particulier, Philip K. Dick se voit passé au crible critique dans une étude aussi détaillée qu’accessible, passionnante et pertinente, dont l’auteur n’est autre qu’un grand écrivain contemporain du genre, Kim Stanley Robinson (Antartica, la Trilogie martienne, Chroniques des années sombres, etc.).

Préface de Patrice Duvic, postface de Laurent Queyssi.