Deux collèges de magie

Caroline Stevermer

Traduit par Patrick Marcel

Couverture par Amandine Labarre

De Verteloi à Glasscastle... Pour Faris, l’héritière d’un petit duché d’Europe centrale, ce sera le voyage en Orient-Express jusqu’à la lointaine Normandie, pour étudier au collège de Verteloi. Mais il ne s’agit pas d’une école ordinaire — Faris et sa meilleure amie, Jane, vont rapidement découvrir qu’elles sont censées obtenir un diplôme de magie. Mais alors, pourquoi n’ont-elles aucun cours de magie ? Et, à l’autre bout du continent, que manigance le régent, Brinker ? Les dangers s’accumulent et Faris va devoir risquer sa vie — pour elle-même, mais aussi pour son royaume et pour la stabilité du monde.

Pour Samuel Lambert, tireur d’élite, cow-boy, aventurier et ancien artiste de cirque, ce sera une invitation à Glasscastle pour contribuer avec sa sûreté de tir à l’archi-secret dispositif Azincourt. Les seuls dangers auxquels il s’attendait étaient le snobisme anglais et le thé à toutes heures de la journée. Mais sous les apparences tranquilles d’une université anglaise se cache une magie aussi ancienne que redoutable. De nombreux complots, intérieurs et extérieurs, menacent l’université de Glasscastle et les choses ne tardent pas à devenir bien plus excitantes que Lambert ne l’avait prévu !

Brossant le portrait réjouissant d’une Europe du début du XXe siècle qui doit plus à la fantasy qu’aux manuels d’histoire, Caroline Stevermer, écrivain américaine originaire de Minneapolis, mélange avec plaisir les thèmes du récit de cape et d’épée, du roman policier à la Sherlock Holmes et du roman d’aventure magique.

Les deux romans réunis ici, L’Équilibre des ancres et L’Équilibre des chants, préfigurent avec talent le cycle des Harry Potter et s’inscrivent dans les mêmes ambiances que les œuvres d’Ellen Kushner et de Scott Lynch. Le tout forme véritablement un chef-d’œuvre méconnu de la fantasy.