Bannière

Des nouvelles du Tibbar

Timothée Rey

Couverture par Celestino Piatti

Voici, en exclusivité, des nouvelles fraîches du Tibbar Occidental. Sur ce bout de continent, jadis, des dieux fantasques, depuis longtemps repartis, ont éveillé les deux sortes de magie, la haute et la basse. Depuis, ce monde a développé une civilisation où l’on envoie des aérohamsters postaux ; où l’on cuisine du dragon (le plus raffiné des mets, quoiqu’on le déguste à ses risques et périls) ; où l’on tente de se vacciner contre des sortilèges-virus par l’écoute de musiques prophylactiques ; où l’on dérobe l’avatar d’un dieu tomate à ses féroces zélateurs ; où l’on va demander de l’aide au gardien d’une forêt du Carbonifère, nichée à l’intérieur d’un énorme diamant... En douze récits tour à tour narquois, baroques ou émouvants, partez à la découverte du Tibbar !

Ils sont contrôleurs d’autobus, profs de magie, bouffons, barmen, gardiens de musée, moines fanatiques, pirates, V.R.P., bâtisseurs de digues, ninjas, musicologues, ouvriers textiles, directeurs de casino, sibylles, nobles désœuvrés, bûcherons débardeurs... Ce sont les protagonistes d’un imaginaire entre conte de fées et satire sociale, servi par une écriture riche, précise, qui ne dédaigne pas à l’occasion de rendre hommage au western spaghetti, au cinéma de Hong Kong ou à celui de l’âge d’or d’Hollywood.

Récompense
prix littéraire Prix ROSNY aîné 2011 Meilleure nouvelle (Suivre à travers le bleu cet éclair puis cette ombre)