Bannière

Regarde le soleil

James Patrick Kelly

Traduit par Christophe Duchet

Couverture par Antonio Seijas

Architecte célébré de la nouvelle merveille du monde, un immense nuage artificiel, Phillip Wing a été engagé par une organisation extraterrestre, les messagers, pour ériger le tombeau de la déesse du peuple des Chanis. Laquelle, sur Aseneshesh sa planète natale, lutte pour le futur de son peuple — un futur qui doit passer par sa propre mort. Réticent devant la nouvelle religion introduite sur Terre par les messagers, Wing va de plus devoir abandonner une partie de son humanité, à travers la restructuration de son corps par un cancer programmé. Une perte qui va le conduire à partir à la reconquête de son identité, au sein d’une société radicalement AUTRE.

On croirait lire un roman classique d’Heinlein qui aurait été démembré, brassé et assemblé de nouveau par un astucieux architecte de programme de cyber-design. Vraiment étonnant, et incroyablement efficace.

Bruce Sterling

Souvent récompensé par des prix, James Patrick Kelly est un écrivain américain de science-fiction très remarqué, né en 1951, qui proposa avec son court roman Fournaise un véritable brûlot, entre aventure planétaire et thriller politique, récompensé par un prix Nebula 2007. Cette nouvelle traduction française renoue avec la beauté pastorale, les tensions politiques et la fibre ethnologique d’une Ursula Le Guin ou d’un Robert Silverberg, pour une brillante histoire de trahisons, de spéculations et de transformations. Un grand roman sur l’aliénation et sur la découverte d’une autre culture.