Bannière

La Vallée du temps profond, et autres nouvelles

Michel Jeury

Dirigé par Richard Comballot

Couverture par Ambre

Ce recueil réunit une sélection de 27 nouvelles d’un très grand monsieur de la science-fiction française, Michel Jeury. Une œuvre à la fois hautement spéculative, toujours à la pointe de la science-fiction, et néanmoins très terrienne, dont John Brunner disait : « Quand nous saurons prendre soin de ce que nous aimons, peut-être serons-nous prêts à occuper la Terre. Je pense que cet amour transparaît dans toute l’œuvre d’un homme qui est né là ».

Figure majeure de la science-fiction en France dans les décennies 1970 à 90, Michel Jeury, qui se consacre depuis à un romanesque de terroir, fut l’un des auteurs les plus innovants de la « spéculative fiction ». Si des romans comme Le Temps incertain ou Les Yeux géants demeurent bien connus, les nouvelles de Jeury, qui constituent sans doute le plus bel exemple de son art, n’avaient fait l’objet que d’un petit recueil depuis longtemps épuisé.

En près de 500 pages, Richard Comballot a choisit le meilleur de Jeury : 27 nouvelles — dont deux inédites, rédigées spécialement pour ce recueil, une complètement méconnue, et plusieurs nouvelles retouchées et complétées pour l’occasion —, plus une longue préface de Serge Lehman, une postface de Theodore Sturgeon, un essai par André-François Ruaud et deux par Michel Jeury lui-même, ainsi que des illustrations de Patrice Sanahujas. Un volume historique.