La voix du feu [poche]

Alan Moore

Traduit par Patrick Marcel

« C’est un plaisir de lecture, et de relecture. Commencez où vous voudrez : le début et la fin sont deux bons choix, mais un cercle commence n’importe où, comme un bûcher. » Neil Gaiman
 
Northampton : petite ville située au centre de l’Angleterre, habitée depuis la préhistoire et peuplée de 200 000 âmes. Dont Alan Moore. 
C’est lui qui, à travers les siècles et douze récits qui s’entremêlent, en dessine une histoire faite de sorcellerie, de mensonges, de vérités et de morts. On y rencontre un homme oiseau, une sorcière, un ancien croisé traumatisé, un enquêteur romain, une nonne éclopée, un VRP et même... une tête sans corps. Autant de voix qui se mélangent dans la chaleur des brasiers. 
Un autre de ces chefs-d’oeuvre dont Alan Moore a le secret.
 
Né en 1953 à Northampton, Alan Moore a révolutionné le comics américain et le roman graphique grâce à des séries comme V pour Vendetta, Watchmen ou bien encore From Hell et La Ligue des gentlemen extraordinaires, toutes adaptées sur grand écran. Il signe ici un premier roman brillant et intelligent, et nous démontre que, quel que soit le médium, il est un immense conteur d’histoires.