Bannière

Les Hommes agiles (Grand roman d’aventures et d’anticipation)

Hector Ghilini & René Lehmann

Dirigé par Fabrice Mundzik

« C’est des vivants que naissent les morts. Eh bien c’est avec les morts que nous pourrons guérir les vivants… » Serge Voronoff à Hector Ghilini (1919)

En 1934, la publication en feuilleton d’un roman inédit, annoncé depuis une dizaine d’années, débute enfin : « Dans un monde bouleversé, habité par des êtres nouveaux, vous connaîtrez les héros cruels, sauvages et tendres des Hommes agiles, l’étrange roman d’Hector Ghilini et René Lehmann. […] Roman d’anticipation ? Plutôt une interprétation audacieuse des conséquences du progrès. En tout cas, un roman d’une formule inédite et d’un intérêt sans cesse renouvelé. »

Dans ce roman, qui se déroule en 2434, « les procédés de greffe animale, inventée par Voronoff, au vingtième siècle, et perfectionnée par de nombreux savants, et les procédés de greffe humaine longtemps écartée par sensibilité, y ont été adoptés depuis des centaines d’années. »

Auteur d’« une étude remarquée » sur le docteur Serge Voronoff — devenu célèbre pour ses greffes de glandes simiesques sur des êtres humains, Hector Ghilini prépare, avec Les Hommes agiles, la venue de Selskar, fils de la bête, roman paru en 1943.

Préface de : Xavier Phuziant

Tirage
numéroté limité à 240 exemplaires réservés à la vente (numérotés de 1 à 240) + 10 exemplaires réservés aux collaborateurs (numérotés de I à X)