Bannière

Allo ! La Planète Mars, s.v.p. ?

Dirigé par Fabrice Mundzik

« Vous ne comprenez pas… l’alphabet Morse ? Il y a là-haut un homme qui fait des signaux à la Terre et cet homme ne peut être que Robert Darvel ! » Gustave Le Rouge, Le Prisonnier de la planète Mars (1909)

Comment communiquer avec nos voisins martiens ? Par signaux lumineux, morse, téléphotographie sans câble, télégraphie interastrale, téléphonie, téléphotie ou même télépathie ?
Ont-ils seulement envie d'entrer en relation avec les habitants de la Terre qui « sont tellement en retard [...] au point de vue intelligence » ?
En réalité, ils ne semblent pas pressés de le faire, préférant lire La Lutte des planètes, oeuvre du « grand romancier de Johnbullie, C. H. Llews » et nous ignorer, car « le grand conseil a décidé qu'il ne serait répondu, sous aucun prétexte, aux sollicitations de la Terre. »
C'est en effet une question de salut public pour les habitants de Mars : « Les hommes : danger, danger ! Il ne faut pas qu'ils existent pour nous » !

Ce recueil, préfacé par Robert Darvel, regroupe des récits et poèmes signés par Émile Gautier, Raoul Ponchon, Léo Dex (Édouard Deburaux), F. O., Tristan Bernard, Théodore de Wyzewa, Sosthène, Jacques Pericard, Henry Maret, Jean d’Orsay, Scaramouche, Miguel Zamacoïs, Paul Max, Camille Flammarion, Juliette Jourdan, M. le Baron de Craque (Paul Fargue), Charles Nordmann, Gaston de Pawlowski, Georges Dessoudeix et Maurice Renard.

Diaporama

  • Allo ! La Planète Mars, s.v.p. ?