Vestiges d’un monde antédiluvien

Dirigé par Fabrice Mundzik

Du poème géologique aux récits de vacances, les Temps préhistoriques ont inspiré un nombre incalculable d’œuvres, sous des formes diverses et variées...

Poèmes scientifiques, Dada ou burlesques ; récits de voyage dans des mondes perdus ; contes préhistoriques… de nombreux écrivains se sont appuyés sur les recherches archéologiques de leur époque et ont, parfois même, imaginé la survivance de certaines espèces, voire même d’hommes préhistoriques ! La femme occupe une place peu enviable dans ces vestiges d’un passé à la fois machiste et misogyne. Mais n’y voyez-là que des visions d’un monde révolu : la place de la femme a bien évolué depuis cette époque, n’est-ce pas… ?

Ce recueil, préfacé par Noémie Gurvend, regroupe des récits et poèmes signés par Ernest Cotty, Clairville, Émile Bergerat, Whip, Germaine Beaumont, Jaboune, Marcel Astruc, Paul Rey, Émile Dernay, Sphinx Atropos, Edmond Haraucourt, Albert-André Demaille, Jean-Eugène Verhasselt, Ferdinand Bac, Pierre Mille, Georges Ponsot, Jules Rivet, Léontine Rousseau, Régis Gignoux et Miguel Zamacoïs. Textes sélectionnés par Fabrice Mundzik.