Dorrington, détective marron

Arthur Morrison

Traduit par Jean-Daniel Brèque

Horace Dorrington a un principe: quand une affaire peut lui rapporter gros sans qu’il ait besoin de commettre un crime ou un délit, il s’en abstient scrupuleusement. Le reste du temps, c’est une autre histoire...

Escroquerie, chantage, assassinat: pour accélérer son ascension sociale, le “détective marron” ne recule devant aucune turpitude.

Un livre d’un cynisme réjouissant, par un écrivain qui connaissait parfaitement le Londres de la misère et du crime.

Célébré de son vivant comme un brillant représentant anglais du naturalisme à la Zola, Arthur Morrison (1863-1945) fut aussi un des maîtres de la “detective fiction”, notamment grâce au personnage de Martin Hewitt, le premier des “rivaux de Sherlock Holmes”, dont on lira prochainement les exploits dans cette collection.

Couverture : illustration de Stanley L. Wood (The Windsor Magazine, avril 1897)