Bannière

Les Joyeuses Aventures d’Aristide Pujol

William J. Locke

Traduit par Jean-Daniel Brèque

L’esprit vif, un cœur d’artichaut, une générosité à toute épreuve et un sens inné de la débrouillardise, voici Aristide Pujol, soldat de fortune, mais « le seul qui soit honorable sur tout le continent d’Europe ».

Suivez-le dans ses joyeuses aventures, qui le voient affronter un marchand de faux Corot, un voleur se volant lui-même et des touristes bougons. En prime, une galerie de jeunes femmes affriolantes et… un enfant trouvé.

Un roman allègre et picaresque, qui vous emmènera de la verdoyante campagne anglaise à la Provence ensoleillée et vous fera découvrir un digne émule de Tartarin de Tarascon.

Né en Guyane britannique et mort à Paris, l’Anglais William J. Locke (1863-1930) fut en son temps un véritable best-seller, dont l’œuvre n’a cessé d’être adaptée au cinéma, de Mary Pickford à Dame Judi Dench. Dans une bibliographie consistante, citons ses deux romans les plus célèbres, Simon l’Ironiste et Le Vagabond bien-aimé, mais aussi le roman qu’il a consacré à Aristide Pujol, témoignage de son amour pour une Provence où il a longtemps séjourné.

Crédit couverture : illustration d’Alec Ball pour « The Adventure of the Miracle », The Strand Magazine, vol. XLII, n^o 250, octobre 1911.