Bannière

La soupe aux arlequins (Les fantômes du nouveau siècle)

Jean-Philippe Depotte

Couverture par Melchior Ascaride

Paris, 1900. Marie-Antoinette est une petite arnaqueuse des Halles, évadée d’un orphelinat sordide, réfugiée dans un ancien bouge de la rue du Poil-au-Con. Mais elle n’est pas miséreuse, bien au contraire, et elle a l’intention de saisir le train de l’Exposition Universelle pour se faire une place dans le monde du XXe siècle. Alors, elle ose tout ! Méliès, Eiffel, Edison : derrière chaque grand homme, il y a un cave à arnaquer !

Mais elle bute sur un curieux personnage : Sekigawa sensei, débarqué dans les bagages de la délégation japonaise. Un bourgeois prétentieux – les mêmes que chez nous ! – dont elle devient la femme de chambre. Mais un homme sombre et mystérieux, aussi, et qui cache quatre fantômes dans quatre urnes de porcelaine.

Que recherche cet étranger si loin de la cour de son Empereur ? Et qui sont ses morts éveillés que Marie-Antoinette peut voir et toucher comme s’ils étaient vivants ?

Esprits japonais, fantômes français, gouaille parisienne et enquêtes policières !

Jean-Philippe Depotte est notamment l'auteur des Démons de Paris et des Jours étranges de Nostradamus (prix Masterton 2012). Depuis 2014, il réalise et produit une chaîne YouTube dédiée à l’analyse littéraire, l’Alchimie d’un roman : https://www.youtube.com/user/JPDepotte