Bestiaire humain

Bibliogs, volume 1

dir. Christine Luce

Les créatures les plus étranges et les plus familières peuplent l’univers. Pour les apprivoiser un court instant sur notre Terre, la patience et la folie sont nécessaires car elles se cachent au cœur des vallées, au fond des lacs profonds, parées de coquillages et d’algues. L’amour et la mort les accompagnent quand, assises à la table de formica d’un bistrot, elles sirotent un cocktail improbable et, ivres, s’envoient en l’air près de la dernière étoile. Leurs métamorphoses les transforment en Che Guevara, en centaure, puis elles frétillent et s’évanouissent, invisibles, entre les doigts d’une main solaire ou dans la scène figée d’une photographie.

Dix récits, une nouvelle graphique, de la poésie et des illustrations, autant de pièges à mots et à images pour vous dévoiler nos chimères.

Avec Jacques Barbéri, Béatrice Candy-Bercetche, Nelly Chadour, Robert Darvel, Mérédith Debaque, Leo Dhayer, Dominique Douay, Lionel Évrard, Émile Fitz, Sébastien Hayez, Nicolas Le Breton, Christine Luce, David Mathieu, Irène Maubreuil, Samuel Minne, Fabrice Mundzik, Bruno Pochesci, André-François Ruaud, Jeam Tag, Céhelle Toupitipiti et Dominique Warfa.

Diaporama

  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
  • Photographie
Pas de sommaire détaillé disponible
Iconographie
Couverture par Sébastien Hayez

(…) On aura compris que le lecteur que je suis à trouvé plus que son compte dans ces textes. Il était question de savoir si, de l’ensemble, se dégageait une impression de cohérence. Mais, au fil de la lecture, cette interrogation a fini par me sortir de l’esprit. Peut-être, d’une certaine manière, parce que divers éléments assurent formellement la cohérence en question : la qualité de la mise en page (par exemple, le graphisme plus ou moins en « H » du titre de chaque contribution, détail marquant de l’élégante maquette de Mérédith Debaque), ainsi que la présence récurrente d’illustrations, qui font lien, notamment celles signées Samuel Minne, personnage parfaitement surprenant dans ce rôle (on l’aurait attendu dans une poésie ou un essai érudit). Je dirais plutôt que Bestiaire humain est cohérent, non parce que ses contributeurs auraient fidèlement servi le thème imposé (la chimère), mais pour une raison plus subtile et plus profonde : on sent qu’il s’agit d’une création collective, où chacun, bien qu’il y ait un maître d’œuvre — Christine Luce — est intervenu à un moment ou à un autre, et pas nécessairement dans son domaine de compétence le plus naturel. Et l’alchimie a fonctionné, complètement. C’est ce qu’André-François Ruaud, dans une postface admirative, presque à la limite de la jalousie, appelle « une forme d’utopie ».

Par les temps qui courent, une entreprise à chérir et, surtout, à imiter.

ActuSF

(…) Il fallait avoir un certain courage et une putain de rage d’écrire et de faire partager d’aussi improbables univers pour nous façonner avec autant d’amour, de respect et d’indépendance un aussi beau et atypique recueil. La route qui mène à autant de liberté doit être semée d’embûches et il nous faut donc remercier Christine Luce pour avoir dirigée cette anthologie d’une main toute chimérique. Chère amie ton érudition ne cesse de m’impressionner! Fabrice Mundzik et sa superbe édition « Bibliogs », ton courageet ta pugnacité forcent le respect! Mérédith Debaque pour la mise en page, les « Moutons électriques » pour la diffusion et leur indéfectible soutient, tous les auteurs bien entendu et les illustrateurs qui viennent égayer de leurs plumes fertiles les pages de l’anthologie,avec une mention spéciale pour le magnifique roman graphique de Émile Fitz et les dessins Lovecraftien de Jeam Tag…… sans oublier tous les autres qui ont contribué à cet objet rare et unique que nous attendions tous avec impatience et qui nous comble au delà de nos espérances. (…)

Sur l'autre face du monde

Anthologie à nulle autre semblable, « Bestiaire humain » relève pour une part de l’expérimental, du tâtonnement, de la recherche. On y retrouve cette démarche particulière qui mêle générosité, éclectisme et prise de risque et qui est aussi celle qui préside, au sens noble du terme, à l’élaboration des fanzines : un creuset de littérature expérimentale où se dessinent et se mêlent les formes et les thèmes de la fiction, un laboratoire où s’ébauchent les littératures du futur.

Car, ne nous y trompons pas, les créatures chimériques de « Bestiaire humain  » ne sont pas seulement ces hybrides de chair ou d’esprit sans cesse brandis par les pulps ou les mauvais genres. En filigrane se profile une autre chimère, plus indéfinissable encore : cet autre monstre qu’est la littérature, créature multicéphale mi-morte mi-vivante, gorgone de figures tutélaires devenues dieux et totems, invoquées par les auteurs de « Bestiaire humain  » pour donner naissance à d’autres chimères encore.

Bel objet au format carré, présenté sous une couverture à rabats, avec un graphisme élégant et sobre de Sébastien Hayez, « Bestiaire humain », tiré à un nombre limité d’exemplaires, a tout de ces ouvrages atypiques appelés à devenir rapidement des curiosités, aussi bien pour les érudits du genre que pour les amateurs de bibliophilie marginale.

Yozone

Le paiement par chèque est bien entendu possible, à l'ordre des Moutons électriques (13 impasse Pierre-Melin 33800 Bordeaux).

La version papier de ce titre est disponible au prix de 19,00 € par paiement électronique.

La version ePub de ce titre n'est pas disponible.

 

La version PDF de ce titre n'est pas disponible.

Il n'y aucune souscription ouverte pour ce titre.

Il n'y a aucune formule d'abonnement disponible pour ce titre.

Conditions générales de ventes

Les présentes conditions générales de vente s’appliquent aux ventes de livres proposés par les moutons électriques, éditeur SÀRL, conclues par le biais du site accessible à l’adresse URL : http://www.moutons-electriques.fr.

  1. Les livres sont vendus dans le respect de la réglementation applicable en France sur le prix unique du livre : loi № 81-766 du 10 août 1981.
  2. Les prix de nos livres sont indiqués sur notre site en euros et toutes taxes comprises. Conformément à la loi encadrant la vente à distance de livres, qui précise que le montant des frais de port pourra être établi librement par le détaillant mais ne pourra pas être équivalent à zéro, et suite à l’augmentation considérable des tarifs postaux au 1er janvier 2015 ainsi qu’aux restrictions maintenant imposées quant à l’épaisseur des courriers autorisés, nous avons établi une grille de frais de port, allant d’un montant de 1 centime pour les petites sommes à 8 euros pour les sommes importantes, avec des paliers à 2, 4 et 6 euros de participation aux frais de port. En cas de rejet postal (défaut d’accès ou d’adressage, colis non réclamé), la société décline toute responsabilité et une éventuelle réexpédition sera à la charge du client. Pour une expédition avec suivi (colissimo ou recommandé), nous contacter directement car en ce cas le port doit être réglé entièrement par le client demandeur. Pour l’outre-mer, nous consulter.
  3. En cas de modification du prix de vente public, que la société se réserve à tout moment et sans préavis, les livres seront facturés au tarif en vigueur au moment de l’enregistrement de la commande. Toute commande payée est ferme et définitive.
  4. Les livres, dans leur version papier, seront livrés à l’adresse de livraison indiquée lors de la commande, par la Poste, en tarif lettre verte en-dessous de 3 cm d’épaisseur, en tarif colissimo au-dessus de 3 cm d’épaisseur (pour l’étranger, en tarif livres et brochures). Les ouvrages proposés sous forme de fichier électronique (EPUB) seront envoyés à l’adresse mail de contact fournie lors de la commande et après réception du paiement. En cas de non réception d’un EPUB prière de vérifier dans vos dossiers d’indésirables avant toute réclamation.
  5. En vertu de la loi française sur le prix unique du livre (loi № 81-766 du 10 août 1981), les abonnements à tous les périodiques ne concernent que les numéros, volumes ou tomes qui ne sont pas encore parus à la date de souscription. Un abonnement ne peut pas être rétroactif.
  6. Dans le cas des souscriptions, les ouvrages sont expédiés dans la semaine de parution officielle chez le distributeur (date de sortie librairies).