Bannière

Pluie de plomb sur Pluton

Brice Tarvel

Couverture par Émile Fitz

Poser le pied sur Pluton et vivre une géhenne…


Car il ne suffit pas de s’être extirpé du train de l’espace prisonnier des glaces, il convient aussi de subsister. Dans le froid, dans la semi-obscurité, avec ces déluges de plomb déversés par le plombier fou de Charon, avec ces lutins rouges aux crocs acérés, avec ces Plombilâtres qui rêvent de vous lester l’existence. Mais, pour Modestine, il y a la chaleur de son amour partagé avec Achille, l’espoir que ce dernier, dans la caverne, saura accumuler assez d’eau d'esprit pour alimenter un nouveau train. Tout irait presque pour le moins mal si Gargousse, la pétomane, n’avait mis au monde un envoyé buveur de pinard…