Bannière

Roland C. Wagner

Wagner, Roland C.

Roland C. Wagner, dont on ignore toujours le sens de ce C. aussi central que mystérieux, fut également connu localement sous les noms d’André Norsin, d’Henriette de la Sarthe ou de Red Deff.

Plus sérieusement, cet écrivain généreux nous semble occuper une place majeure au sein du paysage de la science-fiction. Outre un roman aussi important que Poupée aux yeux morts et bien entendu le formidable cycle des Futurs mystères de Paris (chez L'Atalante), il a en particulier livré un chef-d’œuvre unanimement salué, Rêves de Gloire, uchronie d’une Alger devenue indépendante et de sa musique. Car la musique occupait dans la vie de RCW une place aussi centrale que celle de la science-fiction : il était d’ailleurs chanteur du groupe Brain Damage.

Hélas, sa route s’interrompit brutalement un triste jour du début août 2012.