Fées

Il arrive que l’on puisse les discerner du coin de l’œil, ou bien qu’ils trahissent leur présence par un mouvement furtif au sein d’un buisson, par une trace sur le sable, ou par un cri dans la nuit. Discrets, évanescents, ils ne nous veulent pas que du bien mais préfèrent se cacher plutôt que d’avoir à subir notre constant envahissement. En notre début du XXIe siècle, il est des cultures et des régions où ils ont presque réussi à se faire oublier — et pourtant, ils sont partout, y compris au cœur de nos plus grandes villes. Qui ? Les peuples et les créatures de la féerie.

Rarement observés et pourtant bien connus, multiples et organisés, tout en demeurant soigneusement à l’écart des hommes. Encore et toujours, les fées hantent notre imaginaire, glissent dans notre littérature et réenchantent le réel.