Jack l’Éventreur, les morts

Julien Bétan & André-François Ruaud

Couverture par Sébastien Hayez

D’août à décembre 1888, une série de meurtres de femmes ensanglanta l’East End de Londres. Bientôt, la presse s’empara du sujet et des lettres d’origine suspecte revendiquèrent les crimes au nom de Jack l’Éventreur. Un mythe était né.

Stupéfiant paradoxe que celui de crimes bien réels mais commis par un criminel fictif ! Jack l’Éventreur hante l’imaginaire, croisant la route de Sherlock Holmes et de l’Homme-éléphant, fructifiant dans la fiction policière comme au cinéma. Plus de 125 ans après les crimes de Whitechapel, une plongée minutieuse dans les terreurs du Londres victorien, sur les traces d’une des plus grandes figures du Mal.

Ce livre de référence comporte une étude de Jack l’Éventreur et de ses crimes, en incluant ses étranges prédécesseurs Sweeney Todd et Spring Heeled Jack, le mystère Sherlock Holmes, les principaux suspects, et les crimes de Blackout Jack dans les années 1940 ; avec une large partie de contexte historique sur l’est de Londres et les docks, la réédition des carnets de l’historien français Hippolyte Taine sur Londres en 1871, et deux nouvelles originales.

Avec la collaboration de François Angelier, Étienne Barillier, Zo D’Axa, Patrick Marcel, Alexandre Mare, Xavier Mauméjean, Richard D. Nolane, François Peneaud, Hippolyte Taine et Howard Waldrop.

Cahier couleur de 32 pages.

Diaporama

  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts
  • Jack l’Éventreur, les morts