Theodor Storm

Storm, Theodor

Theodor Storm passa l''essentiel de son existence à Husum, dans le Schleswig-Holstein, où il exerça le métier d'avocat. Son engagement contre l''occupation de sa région par le Danemark le contraindra à s''exiler en Prusse durant plusieurs années. Storm puisa d''abord son inspiration de poète et de nouvelliste dans les récits légendaires de la tradition populaire. Sa démarche était servie par un style à la fois évocateur et simple, remarquable par sa musicalité comme par sa perfection formelle. La maturité venant, il montra une grande finesse pour l''étude psychologique, un réalisme plus marqué et un intérêt croissant pour des problèmes dépassant l''individu, tels que la fuite du temps et la destinée. Auteur de soixante nouvelles et considéré comme un des maîtres du genre, Storm construisait ses textes selon les règles des tragédies antiques, professant que "la nouvelle est la sœur du drame". Il écrivit sur le tard un récit tragique qui est peut-être son chef-d''œuvre, L'Homme au cheval blanc (1888). Dans "La maison de Bulemann" (1864), Storm introduit un fantastique à la fois inquiétant et loufoque dans une peinture extrêmement minutieuse de son siècle. Peu traduit en France, Theodore Storm y demeure encore méconnu. On signalera tout de même que Hans et Heinz Kirch (1882), un récit poignant sur le conflit père/fils, vient de paraître aux éditions Syros.

Il n’y a aucun produit à lister pour cet auteur.