Bannière

Voyage en Orient

Gustave Flaubert

Flaubert venait d’écrire, sans qu’elles fussent encore publiées, ses œuvres de jeunesse au romantisme bouillonnant. Et déjà, il rêvait d’autres œuvres plus magistrales et plus lointaines. Son médecin lui conseillait non seulement le grand air, mais « un autre air », celui d’Orient par exemple et surtout de longs déplacements. Maxime du Camp, l’ami alors fidèle, se chargea d’obtenir non seulement les visas nécessaires, mais deux missions officiels pour justifier le voyage. Et ainsi les deux jeunes hommes partirent : l'Égypte d'abord, qui fascinait alors ; puis Jérusalem, ensuite Rhodes, Smyrne, Constantinople et la Grèce.

Un périple à l'exotisme renversant, dont Flaubert fit l'objet de son premier grand texte, fascinantes notes de voyage qui furent longtemps indisponibles.

Pour le plaisir de faire un beau livre et de rendre hommage à ce grand texte, nous proposons une édition à tirage limitée, cartonnée, qui comprend :

- Voyage en Orient

- La légende de Saint Julien l'Hospitalier

- Quelques écrivains d'imaginaire évoquent Flaubert : Fabien Clavel, Christian Léourier, Michel Pagel, Johan Heliot, Jean-Claude Marguerite