Bannière

Les Dévastés [poche]

J. J. Amaworo Wilson

Traduit par Camille Nivelle

Ils sont six cents, vagabonds et rebelles, sans abri et sans pays, qui s’emparent de la célèbre Tour des Torres, un gratte-ciel abandonné de soixante étages dans la mégalopole de Favelada, pour en faire leur refuge.

Leur espoir est porté par Nacho Morales. Polyglotte estropié, prophète athée, ce joueur d’échecs cultivé, qui conte des histoires pour faire comprendre le monde à son peuple, veut les mener jusqu’à la terre promise.

Ainsi commence l’aventure épique et spectaculaire des dévastés, qui leur demandera de faire face à un déluge biblique, des policiers corrompus, une armée de libellules ou des gangsters illuminés, dans une lutte toujours héroïque pour la survie et la dignité.

Le furieux premier roman d’un écrivain nigerian-britannique, inspiré de l’histoire d’un squat vertical de Caracas, au Venezuela.

« Fantasy et fiction sociale, western et roman post apocalyptique : autant de genre que J.J Amaworo Wilson renouvelle dans ce qui se lit comme un hommage aux marginaux. » (Le Monde)