Bannière

Transit [poche]

Pierre Pelot

Couverture par Daylon

Dans les locaux pyrénéens de l’Institut de Recherches Télergiques Européen, Carry Galen est revenu d’un nouveau Voyage accompli sous hypnose. Car l’IRTE se préoccupe d’exploiter les aptitudes, longtemps tenues pour paranormales, de sujets comme Galen.

Mais cette fois, un incident surprenant est survenu. Au cours de son Voyage immobile, Galen a physiquement disparu. Est-ce lui, cet amnésique surgi du néant que Lone est chargée de guider sur Gayhirna, et qui va devoir tout réapprendre, la langue, les gestes et les rites d’une société différente de la nôtre, fraternelle : libérée... ?

« Transit, c’est l’histoire de deux mondes radicalement opposés, traversés par deux personnages qui ne sont qu’une seule et même personne – errance d’amnésique en utopie. […] Pelot excelle dans l’économie du texte, présentant nerveusement ses mondes imaginaires. Parfois, l’auteur laisse couler son texte vers des horizons plus lyriques – îlots de tranquillité – qui sont souvent brisés par des passages plus violents – crudité ramenant le texte dans la dureté de son propos. Il ne faut pas se fier aux apparences : Pelot est un architecte minutieux qui sait manier les styles afin de raconter une histoire. » (Frédéric Jaccaud)